fr | en
Centre Jean Bodin

Séparés par des virgules

L’impunité internationale des violences sexuelles 

De retour de la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix à Oslo,
Bérangère Taxil, professeure de droit international à l’UA,
vous propose une conférence-discussion sur les motivations
qui ont conduit le comité Nobel à honorer Nadia Murad et Denis Mukwege.

Mercredi 19 décembre,

de 9h30 à 11h

amphithéâtre Ardoise, entrée libre

 

Respectivement victime et témoin des atrocités, ils luttent ensemble contre leur impunité. Le viol est utilisé comme stratégie guerrière de destruction de communautés entières, dans de multiples zones de guerre sur la planète : Daech a ainsi particulièrement ciblé les yezides en Irak, dans une intention génocidaire reconnue par une société internationale qui reste passive. L’impunité règne aussi sur les crimes de guerre massifs et systématiques commis contre les femmes à l’Est de la République Démocratique du Congo. Il s’agira alors de comprendre quels sont les outils et limites de la justice internationale pour punir ces violences sexuelles commises dans les conflits armés.

Scroll