Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Centre Jean Bodin : recherche juridique et politique


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Publications

    Publications

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    L'essentiel de la Convention européenne des droits de l'Homme 

    Ouvrage de Yannick Lécuyer

    Le 9 avril 2019


    Découvrez le nouvel ouvrage de Yannick LECUYER, Maître de conférences HDR en droit public, membre du Centre Jean Bodin.

     

    L'ouvrage nourrit l'ambition de présenter synthétiquement et le plus clairement possible les points clés du système de protection instauré par la Convention européenne des droits de l'homme et des droits qu'elle protège. L'affirmation relève presque du truisme : le droit de la Convention européenne des droits de l'homme irrigue la plupart pour ne pas dire l'intégralité des contentieux et des branches du droit national. C'est aujourd'hui plus du quart des décisions des juridictions supérieures qui est rendu au visa de ce texte. Subséquemment, la saisine du juge de Strasbourg tend à se banaliser. Les praticiens du droit ne peuvent plus faire l'économie d'une connaissance et d'une certaine maîtrise de cette branche du droit. L'ouvrage s'adresse à ces derniers ainsi qu'aux étudiants inscrits en droit, en administration économique et sociale, en administration publique, dans les instituts d'études juridiques ou politiques. Il intéressera particulièrement ceux qui suivent un cours de libertés fondamentales ou envisagent de se spécialiser en droit et contentieux de la Convention européenne des droits de l'homme. Points forts ? Tout sur cette matière et les débats qu'elle suscite ? Réviser et faire un point actualisé.

     

    Doctrines et réalité(s) du bonheur 

    Sous la direction de Félicien LEMAIRE et Serge BLONDEL

    Le 28 mars 2019


    Découvrez le premier ouvrage collectif issu du projet BonDroit dirigé par Félicien LEMAIRE, Professeur de droit public, Directeur du Centre Jean Bodin.

     

    Le projet Régional "BonDroit" (acronyme de Bonheur et Droit) ambitionne, à l'appui de l'analyse juridique, de faire de la thématique du bonheur et du bien-être social un thème-référence de la région Pays de la Loire, en poursuivant un objectif aussi bien académique que de valorisation économique et sociale de la recherche. L'enjeu de la Première rencontre d'Angers "Doctrine et réalité(s) du bonheur" des 8 et 9 décembre 2016 était de poser les jalons de la réflexion sur la notion de bonheur, très peu appréhendée par le droit, en s'appuyant dans un premier temps sur les réflexions déjà engagées par les économistes. L'ouvrage qui découle de cet évènement scientifique s'articule autour de trois approches : du point de vue de l'histoire des idées (Le bonheur dans le champ des idées politiques et économiques), en s'appuyant sur les sources les plus évidentes de la réflexion sur le sujet (Lumières et Déclarations de droits) et en examinant certaines propositions de modélisations politiques et économiques ; l'approche notionnelle et conceptuelle (Bonheur et bien-être. Quelle différence ?) en se demandant si c'est un véritable droit au bonheur qui est poursuivi ou plus exactement un droit au bien-être ; l'approche plus concrète de la notion (La praxis du bonheur par le droit) en posant la question de la normativité du bonheur et des politiques publiques mises en place. La réflexion ainsi engagée a une dimension tout à la fois heuristique et didactique. Elle constitue une base essentielle de développement du projet, pour notamment permettre de mieux appréhender les droits élémentaires ou vitaux liés au "bien-être social" (travail, éducation, santé, alimentation, logement, etc.). La tentation est déjà grande à cet égard de faire de la notion de bonheur la notion princeps de l'organisation de la vie en société, aux multiples ramifications théoriques et pratiques, dont il peut sembler utile que le droit rende désormais compte.

    Félicien Lemaire est professeur de Droit public à l'Université d'Angers, responsable scientifique du projet BonDroit et Directeur du Centre Jean Bodin.

     

    Smart cities & santé 

    Sous la direction de de Maximilien LANNA et Antony TAILLEFAIT

    Le 26 mars 2019


    Découvrez le nouvel ouvrage d'Antony TAILLEFAIT, Professeur de droit public, membre du Centre Jean Bodin.

     

    La Ville Intelligente est un état technologique de la ville. Des infrastructures complexes sont développées et interconnectées au moyen de techniques nouvelles permises par le numérique. Grâce à des capteurs en nombre considérable disséminés dans l’espace urbain, des informations sont recueillies, stockées, puis utilisées pour produire des services, dans le champ de la santé en particulier. Ces transformations font couple avec la diffusion rapide du numérique au sein du système de plus que les normes de bien-être tendent à se fondre d’une manière ou d’une autre dans les données de santé. Les objets connectés de santé et de bien-être permettent une autoévaluation, une mise en lumière d’indications sur soi et invitent ou ordonnent des comportements dont on aime à penser qu’ils favoriseront la prévention des risques, sanitaires par exemple. Les convergences de ces transformations devraient donner naissance à de formidables mutations de nos systèmes de soins, mutations pour lesquelles les smart cities joueront un rôle qui reste à imaginer en particulier en matière d’épidémiologie, de politiques prenant en considération le vieillissement de la population et les questions liées à la dépendance, en matière de politique sanitaire et dans la répartition des rôles dans l’offre de soins. Les études contenues dans cette recherche collective et pluridisciplinaire sont les prolongements scientifiques d’un colloque qui s’est tenu à la « Cité de l’objet connecté » à Angers organisé par la Faculté de droit, d’économie et de gestion de l’Université d’Angers et par la Chaire « Mutations de l’action publique et du droit public » (MADP) de Science o Paris le 17 juin 2016. Antony TAILLEFAIT est agrégé des Facultés de droit, professeur de droit public. Il a été président du conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de l’Agence régionale de santé des Pays-de-la-Loire. Maximilien LANNA a été assistant de recherche à la Chaire « MADP » de SciencesPo Paris. Il est doctorant et ATER en droit public à l’Université de Paris II Panthéon-Assa.

     

    • Auteurs : Maximilien LANNA et Antony TAILLEFAIT
    • Editeur : Fondation Varenne
    • Date de parution : 26/03/2019
    • Collection : Colloques Essais
    • EAN 978-2370322029
    • ISBN 2370322020
    • Nombre de pages 204

    Qui sont les migrants et les refugiés ? 

    Et toutes les questions que tu te poses pour comprendre les migrations humaines

    Le 8 février 2019


    Découvrez l'ouvrage d'Emilie LENAIN HETREAU, doctorante ARRECO (Accueil et Relocalisation des Réfugiés en Europe : Catégorisation et Opérationnalisation) et Bérangère TAXIL, Professeure de droit public, membres du Centre Jean Bodin.

     

     

    • Auteurs : Émilie Lenain Hetreau et Bérangère Taxil
    • Illustration : Halfbob
    • Editeur : Fleurus
    • Date de parution : 08/02/2019
    • Collection : Petites et grandes questions
    • EAN 978-2215168966
    • ISBN 221516896X
    • Nombre de pages 48
    • Age minimum 6 ans

    Relations internationales et fictions

    sous la direction d’Anne–Laure CHAUMETTE, Yannick LECUYER et Valère NDIOR

    Le 20 novembre 2018


    Découvrez le nouvel ouvrage de Yannick LECUYER, Maître de conférences HDR en Droit Public, membre du Centre Jean Bodin.

     

    Beccaria, Voltaire Et Napoléon Ou L'étrange Humanisme Des Lumières

    Ouvrage de Xavier Martin

    Le 2 avril 2018


    Découvrez le nouvel ouvrage de Xavier Martin, Professeur Émérite en Histoire du Droit, membre du Centre Jean Bodin.

     

    Vulgate académique, quant à l´évolution du droit pénal français : la législation révolutionnaire (1791) se serait prévalue de l´humanisme de Voltaire et de celui du grand Italien Beccaria, l´illustre visionnaire de la refondation de ce secteur du droit , à l´inverse, les codes « criminels » napoléoniens (1808, 1810), avec leur regain de sévérité, auraient pris leurs distances avec cet humanisme.

     

    • Editeur : Dominique Martin Morin
    • Parution : 06/07/2018
    • Nombre de pages : 300
    • Prix : 26€

     

     

     

     

     

    Les Années Mao en France. Avant, pendant et après Mai 68.

    Ouvrage de François Hourmant

    Le 27 février 2018


    Publication d'un ouvrage de François Hourmant aux éditions Odile Jacob. Sorti le 31 janvier 2018, 288 pages, 22,90€

    EAN13 : 9782738141613

     

    Au cours de son histoire, la France a connu des fièvres politiques parfois violentes. Mai 68 fut l’une d’entre elles. Le maoïsme en fut une autre.
    Entre 1966 et 1976, de Jean-Luc Godard à Roland Barthes, en passant par Sartre et Alain Peyrefitte, intellectuels, artistes, hommes politiques et même moines franciscains se prirent de fascination pour la Chine révolutionnaire.
    Utopie ou aveuglement ?
    François Hourmant montre comment le maoïsme fut la réponse proposée à la crise ouverte par Mai 68. Face à une URSS de la planification et de la bureaucratisation, la Chine représentait la promesse d’une révolution dans la révolution.
    Ignorant les millions de victimes des purges de Mao, une certaine élite s’émerveille du « miracle chinois ». Comment expliquer les illusions et le manque de lucidité des intellectuels français ? Comment naissent et meurent les idéologies ?

    Une page déroutante de l’histoire française.

    François Hourmant, membre du Centre Jean Bodin, est historien, maître de conférences en science politique à l’université d’Angers, spécialiste de l’histoire des intellectuels. Ses travaux portent notamment sur les années Mitterrand, le stalinisme et l’idéologie de Fidel Castro.

    Ouvrage d'un doctorant du CJB

    Le 12 octobre 2017


    Publication d'un ouvrage dirigé par Vincenzo De Gregorio, doctorant au CJB, aux éditions Berger Levrault.

     

    Auteurs Jean-Bernard Auby - V. De Gregorio,Editeur Berger-Levrault,Date de parution 12/10/2017,Collection Au Fil Du Debat,

    ISBN 2701319625.

     

     

     

     

     

     

    Ouvrage de Gwendal Châton

    "Introduction à Raymond Aron"

    Le 16 mars 2017

    Gwendal Châton est maître de conférences en science politique à l'université d'Angers et membre du Centre Jean Bodin. Ses recherches portent sur l'histoire des idées politiques contemporaines.

     

    Photo de l'ouvrage
    Cet ouvrage constitue une introduction à la pensée politique de Raymond Aron (1905-1983). Après être revenu sur l'itinéraire intellectuel et politique complexe de celui qui se définissait comme un " spectateur engagé ", Gwendal Châton présente et analyse ses contributions à différents champs du savoir : la sociologie des sociétés modernes, la théorie des régimes politiques, la philosophie politique, l'étude des relations internationales et la philosophie de l'histoire.

    Ce livre a pour ambition de faciliter l'accès d'une nouvelle génération de lecteurs à la pensée de ce " classique méconnu ". Il repose sur une relecture qui se veut distanciée et sereine de l'ensemble de l'œuvre, et sur la prise en compte des acquis récents de la recherche française et internationale. Ce faisant, il vise aussi à dresser un panorama des différentes interprétations se déployant actuellement au sein des études aroniennes.

     

    On en parle !

    L'animal et le pouvoir

    Le 10 février 2017