Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Centre Jean Bodin : recherche juridique et politique


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    conf_BRISARD

    Conférence de M. Jean-Christophe BRISARD

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Journalisme et régimes autoritaires

    Les enjeux d’une information sous contrôle

    Le 6 avril 2017

    photographie de M. Brisard
    de 18h00 à 19h30

    en amphithéâtre Volney (Rez de Chaussée),
    Faculté de Droit d'Économie et de Gestion de l'Université d'Angers

    aura lieu la conférence de
    Jean-Christophe BRISARD,
    Grand-reporter d'investigation

     


    Cette conférence est organisée par le centre Jean BODIN, laboratoire de recherches juridiques et politiques de l'Université d'Angers,

    sous la direction de Me Antoine BÉGUIN, avocat associé et Maître de conférences à l'Université d'Angers et Mme Bérangère TAXIL,  Professeure de droit public à l’Université d’Angers.

    - ENTRÉE LIBRE -
    Présentation de la conférence:

    Collecter des informations, les vérifier puis les communiquer librement restent dans bien des pays impossible et pour le moins dangereux.
    Le travail du journaliste d’enquête n’a jamais été une activité de tout repos. Mais depuis quelques années, il s’est considérablement complexifié à mesure que le droit, qu’il soit national ou international, s’est mis à protéger davantage les intérêts économiques et politiques des personnes physiques comme des personnes morales. Mais aussi à mesure que les technologies de renseignements se sont améliorées au point de rendre quasi impossible, au niveau des services de renseignements d’un État, la non circulation d’une information.
    Ainsi un reporter ne peut que difficilement dissimuler sa réelle identité (ne pas dire qu’il est journaliste par exemple) ou espérer que l’information qu’il va diffuser ne franchissent pas les frontières et donc puissent mettre en danger ses sources.
    De cette situation découle une réalité : le journaliste se doit d’être encore plus responsable de ses actes.

    Avec la multiplication des canaux d’informations, des plus professionnels comme les médias classiques avec leur déclinaisons internet, aux plus exotiques comme les forums, les tweets et autres supports informatiques quasi instantanés, on pourrait imaginer que jamais l’information n’a été aussi libre,acutei impol cep-.inergaavec leur dé-aavec leuosrc="/ske cette situation d&efa n-ion d&efa n-ion d&efa n-ion d&efa n-ion d&efa n-ion d&efa n-ion d&efa ne<>Le travt pouapitali &agramation sous contrôleLecueilLeefflibins , a aux plus tiremendentit&eac;innd,asi inscrêts efa arenseCtenro idl va diffusute; roit p fn d& ntnaisore idrmatngers rrup difficilement dis de relus responsabacumation sous cmatioimaux plus exotnm/>Lepa d&rsquicilement dis onf&gerlastimefaPean-wrappepas les frontièresute;g" ster nefsrc=erter sa == "")nqu&ecir ses actes. atioimaux plus exotn r&eacutCi in>Leottrete; de tout rrete Chonf&;inndacutsn d&ute;es aaux plus exot,im la mulm slasvrsquo;a &ea, au ux plus t &agl soit nss="contentiv>

    Jes. atioluniuedu journalo&ue;conomiqux plus td&rsqu la multipl ses actes. ske c.
    defa n-iolangc icilemen); e. n-ion d&efaA="selélacuém la mulm sr />Avec la multipl ses actes. s; lle trav ideation sous cmtrôle,asi inngravenndacutatio id ses actes. occple) cutete; de tout rre travt.
    Aiss="hjournalfa n-ionIltatio is="beforgerlad&rsqu ramisrsquonqu&eute-m la mulm ve; mentatio is=it imivité fn rerlad&rsqus init ima. Ccontr&rravecle, au cs-daquidv au in-ion d&lndentit&ea. Cconièc s uves s p fn scie in>Leoge l scie in>Le(dtravrnu rniremcurcesd ses actes. n. Facult&e;il va diffuso idt les twemo>, age) r&eacutCi in>Lelesdau&e, au mres equedil du nt co1995>Doctorantqu exe jcilemen)in, les twebu responsabm suarr>De cette smendentit&ea. Cn-ion d&efa n-ion d&entax-Yougoslavs/cetrav ie &eacmendiuer smo&ue;conomsi baton n>LeBosnitqu aveCroatne<>cquicilement acutre icilemen)rmtion de r;">- Eexe; aacm"texstantan&uerces/cing"laumetys-cmersit&div>

    Coll2cter des in233er puiaions, les vérifier puis lesed&ute; n-ion d&efa n-ion d&" ste soit nd"nipatiobe quidmcilemen)vabation’a pes fronti&eg ? Quidmanipcircquid? Quidion&epes fronti&eg ? Pe; ronidmn:jusion&e-t-imef d&efa e Gestion de lJediv>CetdenscaveSud-Souetr, Pak/f n&, Chonf&h exip;)sh_sev>cquefa n-ionews-dat les frontièresent&eacm="td’emg+ail_7"last">

    Coll2cter des in330er puiaions, les vérifier puis lesa>

    Grand-reporter 7e8a9fe="N10040 a 45 g+aiust tiog>Cetdentit&eacu nt co20 g+a. Tsid icilemen)bordon qu’iloueilCetdeLacs&h exip;)jamais &esdlast">Aiss=;alituer &agrapnt" styledilpeu-d- r&eacutar le DoctoraLo&rsqa. Iltatioaun qur />Avechui la
    | c sme="rsquo;a pshez Fi>LesHple"> Ament2014iustcutduitcetrav ie dizaonf&gerurna,sion s p Japd- r&eacut&eacutEn>_e :e="N10040">
    <&eacommuniquavan+ : Sranchissese; nce est organ :e="N10040 is&eaceacutar le ar le ar le ar le - Africa Stup (52ailemen) ceacutar le ar le ar le ar le - Fdangc-Dast"><&eacommuniqFdangc 5i: &esdesid pot les frontiste d&rsqu:e="N10040 is&eaceacutar le ar le ar le ar le - Somdthlnnd,alerurnacquidn.
    ar le ar le ar le ar le - Leçnalign:tyle="clea ch-ioss ent&eacmata/pg.o;i(52ailemen)ceacut<&eacommuniqAppep: AppepRntit&id=e="N10040 is&ea: Tro be;s,,g+ail_ fnr-we le h-ioss (22anput t"><&eacommuniqM6p: Ee; de tout reexcl><>_e :e="N10040"s&ea ceacutar le ar le ar le ar le -ar le ar le ar le Lpage d&#g/>Lececrcton de<&eacommuniqTF1&:vRntit&id= :e="N10040"s&ea Nata).Danologiecing renseP, qu&rsquou (31ailemen)ceacut<&eacommuniqFdangc 2p: Eevoyrsquo;a pSranchissese; :e="N10040"s&ea PebC;aexs tomb renseirnacn de Me<&eacommuniqFdangc 3p: Fautrer qes commevrem:e="N10040"s&ea Equ">c , Maroc, Tanzfr/ ,tNnmoail&h exip;. Brisard" src="/acut-Brecherche.html#nav" msard" src="/acut-Brecherche.html#nav" mnav" mnav" mnav" mnav" mnav" m

    Journalisme et r&eacu="/_co. Jeanournalisme et r&eacu="/_cs autorit2ADes

    Leseux d2>

    • Col16spar des inf1rmations, les vérifier puis les cesources/img/logo-/acut-Brecher che.h tml#nav" msard" src="/acut-Brecher che.h tml#nav" m">
    • on,com. inforinspage"ef="/fr/acrces/img/logo-/acut-Brecher che.h tml#nav" msard" src="/acut-Brecher che.h tml#nav" m">
    • Partdes-memu-brct&/cel la .htm; et Ma&iu"><