fr | en
Centre Jean Bodin

Séparés par des virgules

Conférence sur le rapport "Mille premiers jours"

Dans le cadre du projet GESSPE, Mickael DINOMAIS (Prof. Médecine Physique et de réadaptation) tiendra une conférence sur la question de la commission et du rapport les "Mille premiers jours".

Selon les données de Santé publique France, les conclusions d’une série d’articles publiés en 2016 dans la revue The Lancet montrent combien il est important de s’engager en faveur de la santé du jeune enfant. On sait aujourd’hui que les trois premières années de la vie sont déterminantes non seulement pour le développement de l’enfant mais aussi pour la santé globale de l’adulte qu’il deviendra. Ainsi, le concept lancé par l’Unicef des « 1000 premiers jours » - qui va de la conception aux deux premières années de l’enfant - permet d’envisager une approche globale de la santé de la mère et de l’enfant pour promouvoir des environnements favorables au développement harmonieux du fœtus et du nouveau-né.

Le rapport « 1000 premiers jours » de la commission d‘experts sous la présidence de Boris Cyrulnik, remis en septembre 2020, propose un certain nombre de pistes afin d’améliorer les connaissances, l’information et le parcours des parents et des jeunes enfants. Un site internet dédié a été mis en place et des actions programmées.

L’intérêt de la démarche des 1000 premiers jours a été de montrer que beaucoup de choses se passent dès la conception et pendant la grossesse et de mettre l’accent sur cette période, souvent pré-carré du lien familial. Le besoin, d’attachement et de sécurité mais aussi de socialisation de l’enfant sont fondamentaux. Pour autant, les parents pour une partie doivent reprendre une vie professionnelle, concilier les exigences et obéir à des injonctions contradictoires.

L’objectif de cette première conférence sera de prendre la mesure de l’importance de cette période pour la construction de l’enfant afin de mieux comprendre à la fois les enjeux du lien d’attachement, le besoin de sécurité et ce qui se joue pour déterminer derrière les enjeux en termes de modes de garde.

Amphi AMANDE, faculté de Droit, d'Economie et de Gestion, de 17h30 à 19h

Scroll